Archives pour la catégorie Accueil

Pourquoi les médecins boudent-ils les réseaux sociaux ?

Chers e-confrères, j’ai besoin de vous !

Ce billet est destiné à préparer un article sur l’échec des réseaux sociaux destinés aux médecins français. J’ai besoin de votre aide pour tenter de cerner les raisons de l’absence d’intérêt de nos confrères pour les sites communautaires professionnels.

Evacuons d’emblée le paradoxe de ma démarche : interroger les e-médecins sur les raisons de l’absence d’intérêt de la profession pour les communautés numériques professionnelles ! Je devrais logiquement lancer des entretiens qualitatifs chez des médecins non connectés. Je n’en ai pas les moyens.

Je me tourne donc vers les quelques centaines de confrères (toujours les mêmes) qui fréquentent Twitter, FaceBook et autres Instagram,  ou les listes de discussions professionnelles, pour leur demander leur ressenti sur les causes  de l’aversion des médecins pour les échanges numériques. J’en ferai ultérieurement une synthèse et un sondage. Vous pouvez m’aider en postant en commentaire votre point de vue sur le sujet. Je sais par expérience que vous avez fait beaucoup d’efforts pour « évangéliser » nos confrères sur l’interêt de la réflexion en réseau. Ce sont les raisons des résistances rencontrées qui m’intéressent.

Le cadre est celui des espaces de dialogue concernant la pratique professionnelle dans chaque spécialité, et non les sites de dialogues syndicaux ou centrés sur une pathologie rare.

Cela fait 15 ans que je suis attentivement les tentatives des pionniers du web, des e-entrepreneurs ou de l’industrie pharmaceutique pour créer des communautés médicales en ligne. J’ai moi-même lancé quelques tentatives, notamment avec mon site www.atoute.org.  Malgré quelques départs prometteurs et de nombreuses fanfaronnades, le constat est cruel : ces sites restent des coquilles vides. Quant aux listes de discussions professionnelles, elles ne dépassent pas quelques centaines d’inscrits et quelques dizaines de posteurs réguliers. J’ai pu constater au contraire le succès des espaces d’échanges pour patients, à condition qu’ils soient ouverts (forums en lecture libre comme ceux de Doctissimo) mais c’est un autre sujet.

Je voudrais essayer de comprendre les raisons de ces échecs .Merci pour votre aide.